Réunion du 11 décembre 2003

Remonter

I. APPAREILS ET ACCESSOIRES

 Evolution

 

v    Evolution du volume des appareils : 15 Kg en 1980 ® environ 750g de nos jours .

v    Evolution de la consommation : auparavant, consommation de 300 Watts, de nos jours, 40 à 50 Watts .

v    Evolution des masques au niveau matière : PVC brun (se durcissait avec le temps)® silicone

v    Révolutions des masques :  avec support sur le front (évite les problèmes de nécrose du nez), coussinets dans le nez, connecteur tournant (mobilité aisée)

Le masque idéal n’existe pas ; tout est fonction de l’individu

v    Evolution des « fuites » : système à multi trous, système avec filtre, fuites partagées à travers des canaux( diminue le bruit : de 40 à 25 décibels)

v    Evolution du bruit de l’appareil : diminution des décibels au cours des années, cependant, les turbines tournant plus, on perçoit plus les sons aigus

v    Possibilité de batterie (3 KG) : autonomie de 2 à 3 jours

v    Evolution des tuyaux : en hytrel (stérilisable à l’autoclave) :  plus léger mais plus fragile (mais se détend avant de casser) . Durée de vie d’un tuyau : de 2 à 3 ans.

v    Remarque : l’appareil fonctionne jusque – 5°C ; les turbines peuvent fonctionner jusqu’à 15.000 heures

 

Astuces pour un meilleur confort

 

v    Pour diminuer le bruit : installer l’appareil sous le lit (Attention : plus la machine est basse, plus elle ramasse la poussière ; il faut donc nettoyer le filtre plus souvent) ou l’enrober dans du mousse

v    Si condensation avec l’humidificateur : emballer le tuyau dans du papier aluminium ou utilisation d’une chaussette en «  polar »

v    Si problème au niveau des « fuites » d’air, possibilité de placer un déviateur d’air

v    Système D : potence au niveau du lit avec un élastique pour soutenir le tuyau

v    La batterie peut être rechargée à l’aide de l’alternateur d’une voiture

 

Maintenance

v    Entretien annuel (entretien préventif)

v    Remplacement annuel des accessoires (masque, harnais,etc) est normal ; la durée de vie des accessoires varie en fonction de la manière dont l’entretien est fait

v    Laver le harnais à l’eau froide (prolonge la durée de vie des velcros)

v    Pas d’alcool sur le silicone

 

II. APNEES

Causes

v    Poids : le risque augmente avec le poids

v    Age : le risque augmente avec l’âge

v    Sexe : le risque est plus élevé chez les hommes ; mais,2 à 4 ans avant la ménopause et lors de la ménopause, les risques chez la femme sont plus élevés

v    Forme particulière de la mâchoire inférieure (plus petite que la supérieure et en retrait)

v    Facteurs génétiques

v    Forme particulière du pharynx

v    Somnifères, alcool (relâchement des muscles tenseurs du pharynx)

v    Tabac : pas de preuves formelles ; cependant, le tabac provoque un oedème des muqueuses réduisant le passage de l’air

 

Traitement à vie ? dépendance ? guérison ?effet du poids ?

v    PPC à vie (augmente la durée et la qualité de vie), cependant, la durée du traitement dépend de plusieurs facteurs tels que la perte de poids, intervention chirurgicale au niveau des mâchoires, gastroplastie .

v    Pas de dépendance : l’action du traitement par PPC se prolonge quelques jours après l’arrêt de celui-ci ; cependant, la PPC est à utiliser le plus souvent possible

v    Après toute anesthésie,utilisation de la PPC en salle de réveil et lors des siestes dans les jours qui suivent

v    Le syndrome d’apnées ne s’aggrave pas avec l’âge mais s’aggrave avec la prise de poids . Tous les patients qui perdent du poids n’ont pas pour autant une disparition de leur syndrome

v    Taux de succès de la PPC = 95%

v    Dans un avenir plus ou moins lointain, utilisation de puces électroniques au niveau des muscles tenseurs du pharynx

III. DIVERS

 

Contrôle annuel, changement ?

v    Il n’y a plus de contrôle sans PPC car il n’y pas d’évolution du syndrome sauf si il y a des changements chez le patient : perte de poids, nouveau problème au niveau des voies aériennes, etc

 

Que faire en cas de gros rhume ?

v    Si allergie : utilisation d’un filtre

v    Autres cas : humidification chauffante active ou passive . Produits d’aide : ne guérissent pas mais améliorent .

Alternative de la PPC

v    Intervention chirurgicale (avancement de la mâchoire inférieure) : assez lourde, en plusieurs étapes, sur plusieurs mois . Conseillée aux jeunes rencontrant des problèmes psychologiques (dépréciation de leur image auprès de leur conjoint)

v    Taux de réussite n’est pas de 100%

v    La PPC reste le meilleur traitement

 

Les secrétaires efficaces et sympathiques :

-        Christine PASCOLO

-        Geneviève TURCI